Le Projet Accompagnement Solidarité Colombie (PASC) est un collectif basé au Canada né suite aux grandes mobilisations contre la Zone de Libre-Échange des Amériques. Depuis 2003, le PASC réalise de l'accompagnement auprès de communautés et organisations colombiennes et diffuse de l'information sur les mouvements sociaux colombiens tout en dénonçant les intérêts canadiens impliqués dans le conflit social et armé en Colombie. L'accompagnement international représente pour le PASC un moyen de transférer nos privilèges canadiens aux mouvements et communautés en résistance.

Nos stratégies

Accompagnement de communautés et d’organisations sociales menacées

L'une des stratégies solidaires déployées par le PASC est celle de l'accompagnement international qui consiste à réaliser une présence physique aux côtés des militant-es sociaux, victimes de menaces politiques. La présence étrangère sur le terrain couplée aux pressions politiques exerce un effet de dissuasion face aux responsables des crimes politiques. L'accompagnement se présente donc comme un mécanisme de protection pour les acteurs sociaux leur permettant de poursuivre leur travail et de le légitimer aux yeux des autorités locales. L’accompagnement, en tant qu’appui politique aux processus de résistance, crée de plus un espace d’échanges en vue de tisser des liens solidaires entre les mouvements sociaux du Nord et du Sud.    Pour en savoir plus, consultez la page Accompagnement.

Information et sensibilisation

Par le biais de son site web, de sa revue La Piedra, de sa liste internet, de ses publications et lors d’évènements publics, le PASC diffuse de l’information alternative concernant le conflit social et armé qui sévit en Colombie, les processus de résistance qui s’y déploient ainsi que les intérêts économiques qui se cachent derrière la violation systématique des droits humains. Le PASC organise fréquemment des activités d’éducation populaire portant sur la Colombie (conférences et ateliers, expositions et projections vidéo, etc.). De plus, à leur retour, les accompagnateurs et accompagnatrices livrent des témoignages auprès des médias et partagent leurs connaissances dans les milieux communautaires, syndicaux, universitaires, etc.

Dénonciations et pressions

Via son «réseau d’actions urgentes», le PASC envoie des rapports d’actualité faisant état de menaces ou de violations aux droits humains que les organisations partenaires entendent dénoncer au niveau international. Ces rapports sont accompagnés de modèles de lettre pouvant être endossées avant d’être adressées aux autorités concernées afin d'exercer une pression politique sur ces dernières. Considérant que le conflit armé qui ravage la Colombie est intimement lié aux dynamiques impérialistes du continent américain, le PASC travaille à démasquer les intérêts canadiens (politiques et économiques) qui profitent et alimentent le conflit armé en Colombie. Consultez à ce sujet notre campagne Ciblons les profiteurs canadiens de la guerre! .

Notre organisation

Le collectif du PASC est composé de militantes et militants anti-impérialistes qui se rencontrent régulièrement pour définir les priorités de l'organisation et assumer la majorité du travail solidaire. Respectant des principes d'organisation horizontales, les décisions sont prises par consensus. Le collectif s'appuie sur un large réseaux d'appuis et de sympatisant-es soutenant différents volets du travail du PASC (traduction, évènements publics, diffusion, etc.).