Projet Accompagnement Solidarité Colombie

Actualités - Colombie

Les FARC et le gouvernement colombien ont un accord de paix

30 Août 2016

La Colombie célèbre l’accord de paix final entre le gouvernement et la guérilla des Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) après plus de quatre ans de discussions à Cuba, où s’est négociée la fin du conflit armé vieux d’un demi-siècle. Le président Juan Manuel Santos a annoncé que le texte de 200 pages a été déposé au Congrès de la République, alors que dans les rues apparaissent déjà les campagnes pour le référendum prévu le 2 octobre, où le pays décidera, par la voix des urnes, s’il approuve cet accord historique.

"Nous exigeons et demandons"

28 Juin 2016

Au moment d'écrire ces lignes, la grève autochtone-paysanne prend la forme de nombreux bloquages d'autoroutes. Mais le dialogue continue à l'unique table de négotiation. Il apparaît important de faire quelques réflexions sur le "Sommet Agraire" (Cumbre Agraria), l'organisation à la tête de ces protestations.

COLOMBIE : à la recherche d'un symbole de paix

16 Juin 2016

La grève du « Sommet Agraire, Paysans, Ethnique et Populaire » en Colombie rentre dans sa deuxième semaine. La réponse répressive du gouvernement crée un dialogue de sourds. L’écart est grand entre les conceptions de la paix du président Santos et celle du mouvement social.

La grève est terminée. "Le Sommet agraire est plus fort"

16 Juin 2016

Le Sommet agraire a annoncé que la grève nationale, débutée le 30 mai, est arrivée à sa fin avec la victoire des paysans, des communautés autochtones, des afro-descendants et des populations autochtones urbaines. Un porte-parole du Sommet agraire a annoncé la conclusion de la grève après la signature d'accords pour débuter la négociation des points principaux de la Déclaration nationale unifiée.

Colombie. Les forces de sécurité doivent s’abstenir de recourir à une force excessive lors de manifestations rurales

9 Juin 2016

AMNESTY INTERNATIONAL DÉCLARATION PUBLIQUE

6 juin 2016

Les forces de sécurité doivent s’abstenir de recourir à une force excessive lors de manifestations rurales Les autorités colombiennes doivent garantir que les forces de sécurité, en particulier l’ESMAD, l’unité antiémeute de la police, s’abstiendront dorénavant de recourir à une force disproportionnée et excessive contre des manifestants, a déclaré Amnesty International lundi 6 juin alors que des actions de protestation menées à travers le pays par des habitants de zones rurales entrent dans leur deuxième semaine.

Pages